Muscles et science

L’intérêt du travail excentrique

Yann Le Meur nous résume deux études intéressantes sur l’entrainement et l’importance du travail excentrique :


MAJ des protocoles de prise en charge des blessures aigües (2019)

https://lacliniqueducoureur.com/coureurs/blogue/archives/peace-love-nouvel-acronyme-de-traitement-des-lesions-traumatiques/
@lacliniqueducoureur

« Quand je m’étire il se passe quoi ? »

D’après l’étude ci-dessous, il semblerait que les effets des étirements soit avant tout des adaptations neurologiques et non une modification de la structure musculaire.

The effects of 6 weeks of constant-angle muscle stretching training on flexibility and muscle function in men with limited hamstrings’ flexibility. Eur J Appl Physiol119, 1691–1700 (2019). https://doi.org/10.1007/s00421-019-04159-w de Brusco, C.M., Blazevich, A.J. & Pinto, R.S.

Conclusion

 » The flexibility training induced significant increases in ROM alongside increases in peak passive torque (stretch tolerance) and the ROM at which stretch was first perceived. However, this occurred without changes in muscle–tendon mechanical properties or transfer to the untrained limb (CL). These results suggest that limb-specific ROM increases were underpinned by neural adaptations. « 


« Blessure, arrêter de vous arrêter ! »

« En cas de douleur ou de blessure, vous vous arrêtez. C’est un mauvais réflexe! Votre cicatrice sera fragile et vous risquez fort de récidiver. L’ensemble de votre corps se désentraînera et une autre lésion pourra survenir lors de votre reprise! Explications et conseils pratiques de votre médecin du sport. »Lire la suite ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *